Depuis 30 ans, Berger-Levrault a pris le parti de construire ses offres en collaboration avec ses clients et ses partenaires. Au-delà d’une démarche marketing, c’est l’état d’esprit de l’entreprise qui se révèle dans la manière d’appréhender ses secteurs d’activité, en s’appuyant sur l’intelligence collective pour contribuer au bien commun.

Les bénéfices de l’intelligence collective

La co-construction n’est pas une recette miraculeuse. Elle est le fruit du respect de conditions qui permettent son bon fonctionnement et la création de valeurs partagées, dans l’objectif de produire des résultats différenciateurs et des solutions novatrices qui répondent aux attentes des publics.

Le développement de logiciels exige du temps et des ressources, qui doivent être utilisés avec intelligence et efficacité. Etudes, compréhension et validation des besoins présents et futurs, itération dans le processus productif, adaptation permanente : tous les ingrédients sont mis en œuvre par les équipes de Berger-Levrault, selon une formule intégrant un ensemble de méthodes savamment orchestrées.

Un panel d’outils performants

Berger-Levrault s’appuie sur une combinaison d’outils pour créer, développer et améliorer ses produits. Par exemple, les chefs de marché organisent des focus groupes et réunissent, à intervalles réguliers, des groupes de clients, partenaires et utilisateurs pour approfondir une thématique et partager leurs expériences.

Les « product owners » récoltent les besoins dans des backlogs -carnets de produits-, pour établir les listes de fonctionnalités des logiciels. Les méthodes de l’UX design -user expérience design- permettent, grâce à des maquettes, d’ajuster les interfaces et de répondre précisément aux besoins.

Cette culture de la co-construction s’inscrit dans l’histoire de l’entreprise qui a initié et anime depuis 30 ans des clubs d’utilisateurs, selon les types de métiers. Magel et Cusma sont des clubs où les clients et partenaires partagent leurs expériences, échangent et participent in fine à la réalisation des produits dont ils ont besoin. Par leur constance, ces clubs créent une relation de confiance, où le bien commun est l’objectif partagé.

Inspirant, le modèle d’intelligence collective façonné par Berger-Levrault fait partie de l’ADN de l’entreprise et contribue à son développement autant qu’à celui de ses clients et partenaires.